> Vous êtes ici > Officiel > Pilier public > "ARLEQUIN des Temps Modernes"

"ARLEQUIN des Temps Modernes"

Comédie en 3 actes de Carlo Goldoni.
Mise en scène par Olivier Albasini.

Contexte de création

Un Arlequin des Temps Modernes

Lorsque qu’Olivier Albasini, notre metteur en scène, a évoqué de monter un Goldoni, notamment Arlequin, l’engouement a été certain, mais non sans craintes. En effet, jouer une comédie de ce type nécessite des compétences et des connaissances sur la Commedia Dell’Arte. Notre troupe n’a jamais touché à ce style théâtral en soi et il paraissait essentiel de s’approprier la pièce de façon à ne pas manquer de respect à la Commedia dell’Arte, sans pour autant se priver de jouer ces lignes de répliques magiques. Chaque comédien a été invité à donner sa vision des choses (jouer la pièce au format de l’époque vs moderniser à outrance le contexte de jeu). Au final, la réflexion a poussé à se dire qu’au fond la Commedia dell’Arte est un style qui allie des personnages et des intrigues aux traits grossis, gestuels sans que le texte n’ait d’importance réelle, puisque la version écrite provient de plusieurs spectacles improvisés. Au fond, qu’est-ce qui nous rapproche de cela ? Le cinéma muet bien sûr ! Et les films de Charlie Chaplin qui allient des mises en scène de manière poussive et caricaturale et des situations rocambolesques. Et c’est ce pli que nous désirons montrer : une version des Temps Modernes d’un Arlequin plus vrai que nature et dont la thématique reste tellement actuelle. L’aménagement scénique se voudra sobre, mais efficace, permettant un spectacle à rebondissements et une rapide modularité des décors qu’exige le texte.

 

Une équipe soudée !

Le Grime compte une septantaine de membres en 2015 et peut profiter de nombreuses aides sporadiques tout au long de l’année. Nous avons une chance fabuleuse d’avoir un groupe de décorateurs dévoués qui travaillent dur pour monter une structure selon les besoins de la pièce. Nous pouvons également compter sur la dévotion d’une costumière passionnée qui nous seconde. Sans compter nos maquilleuses-coiffeuses qui œuvrent avec talent et calme dans les quelques heures qui précédent le jeu. Et on ne parle pas des comédiens qui ne pourraient briller sur scène sans le talent des autres. Mais notre équipe est de plus très chanceuse de compter de nombreuses aides au bar, au parking, à la caisse, à la technique. Et cette équipe soudée se met en quatre chaque année pour vous faire plaisir avec un spectacle qui est pour nous un défi que notre passion nous pousse à relever.

 

Résumé de la pièce

La pièce est jouée la première fois à Venise en 1746. Mais ce n'est qu'en 1753 que Goldoni la rédige définitivement. En effet, Arlequin était au début une création improvisée qui parcourait les villes dont on a repris les moments qui ont le plus marché auprès du public !

Dans la maison de Pantalon, riche marchand vénitien, on négocie les derniers arrangements du mariage qui doit unir Clarisse, sa fille unique, à Silvio, le fils du docteur Lombardi. Survient Arlequin qui annonce la visite de son nouveau maître Federigo Rasponi. La nouvelle plonge l'assemblée dans la stupeur car tout le monde le croyait mort assassiné. C'est d’ailleurs à la suite de ce malheur que Pantalon avait promis à sa fille un nouveau prétendant. Arlequin profite de ces débats pour faire de son côté la cour à Sméraldine, la femme de chambre de Clarisse.

Chez l'aubergiste Brighella, on apprend que c'est en réalité Béatrice, la sœur de Federigo Rasponi, qui se dissimule sous les habits de ce dernier. La jeune femme est à la recherche de son amant Florindo Aretusi. Accusé d'être l'assassin de Federigo, il s'est enfui pour trouver refuge à Venise. Arlequin engage la conversation avec Florindo qui s'offre à l'employer. Arlequin accepte : le voici donc serviteur de deux maîtres, qui ne sont autres, hasard facétieux, que les deux amants en quête l'un de l'autre !

S’en suit une série de rebondissements dynamiques, de quiproquos, mais aussi de scènes tragiques et humoristiques, folles et endiablées. Un spectacle étonnant dans un cadre unique !

Distribution

Pantalon Dei Bisognosi

Dominique Catteau

Clarice, sa fille

Natacha Haurat

Docteur Lombardi

Patrick Schneider

Silvio, son fils

Laurent Lugon Moulin

Béatrice Rasponi, sous les traits de son défunt frère

Cindy Lugon Moulin

Florindo Aretusi, amant de Béatrice

Eric Fauchère

Brighella, aubergiste

Marie-Odile Luyet

Sméraldine, femme de chambre Clarice

Estelle Vuigner

Truffaldin (Arlequin), valet de Béatrice et de Florindo

Sébastien Bétrisey

Des serviteurs, chanteurs et danseurs

Erika Fauchère

 

Roland Fardel

 

Julien Fardel

 

Dominique Frank


Dates de représentation

Vendredi 22 mai à 20h – Samedi 23 mai à 20h – Dimanche 24 mai à 18h

Mercredi 27 mai à 20h - Jeudi 28 mai 2015 à 20h – Vendredi 29 mai à 20h

Samedi 30 mai à 20h et Dimanche 31 mai à 18h


Lien Internet pour des renseignements et réservations : www.fssta.ch ou

www.astav.ch en cliquant sur l’affiche.

 

Lien Facebook :www.facebook.com/legrime

 

Prévente de billets : Boucherie des Landes – Luc Balet, Grimisuat

                                   Magasin Migrol’Shop – PA Fellay, Champlan

 

 

Contact

 

Eric Fauchère

Président du Grime et Responsable Presse

Route de Sion 28

1971 Champlan

Portable : 079/613.31.73

E-mail :   

 

  

Nathalie Mabillard

Vice-Présidente et Responsable Marketing – Sponsoring – Presse

Chemin de Bellevue 9

1971 Grimisuat

Privé : 027/398.48.68

Portable : 079/376.88.86

E-mail :  

 

 

 

   

 

 

Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF Recommander cette adresse à un ami

Adresse

COMMUNE DE GRIMISUAT
Pl. Mgr Gabriel Balet
Case Postale 17
1971 Grimisuat

Ouverture
Secrétariat général  
Lundi-vendredi 9h-12h
Jeudi 16h-18h
027 399 28 52
Finances, contributions  
Mardi et jeudi 9h-12h
027 399 28 52
Technique et constructions  
Mardi et jeudi 9h-12h
027 399 28 66
s'inscrire newsletter